Graphiste freelance : en formation et débordé

Être indépendant, c’est aussi gérer son temps libre. Et cette semaine, je jongle entre formation pompier et travaux en attente. 

Me suivre

Catégories d’articles

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 194 autres abonnés

Mardi 25 février 2020

padawan

Cette semaine, c’est un peu compliqué de gérer mon temps de travail. J’avais pourtant bien anticipé, mais les imprévus forcent même l’organisation la plus rigoureuse.

En effet, je suis absent du matin au soir pour une formation pompier lié aux accidents de la route et autres secours à personne. C’est passionnant, fatigant, stimulant, stressant et tout un tas d’autres qualificatifs propres à ce genre d’activité de secourisme. Le problème est que mes clients se moquent pas mal que je sois sapeur pompier volontaire. Car on ne demande pas ce genre de compétences à un webdesigner. Non! On lui demande simplement de fournir un travail soigné en temps et en heure ce que je fais à chaque fois évidemment. 🙂

Je vous invite d’ailleurs à jeter un coup d’oeil sur mon dernier site web pour la photographe Charlotte Poudroux.

C’est donc en padawan que je passe la semaine avec trois maitres jedi et d’autres apprentis, car j’ai intégré les pompiers il y a moins d’un an et qu’il me reste encore beaucoup de choses à apprendre (on n’arrête jamais si j’ai bien compris!). Comment glisser ma carte de visite dans la poche des victime ou leur demander leur mail pendant qu’ils délirent n’en fait pas partie. 

Je suis plutôt en mode petit toutout qui apprend sagement ce qu’on lui enseigne.

Alors, oui, si vous regardez attentivement l’heure de publication (ce que personne ne fait jamais!), vous verrez 11h00. Il se fout de notre gueule en fait! Il écrit un article chez lui bien au chaud et fait croire qu’il sauve des vies!!!

Pas vraiment! J’ai joué la carte de la planification d’article de WordPress pour soigner mon SEO et conserver une publication hebdomadaire bien précise. Google adore ça et, en bons français, on aime bien commencer la semaine de travail en profitant de Facebook pendant que le boss vérifie le taf du week-end. Vous lirez donc peut-être cet article sans culpabiliser, car on se fait bien taxer sur notre temps de travail. 

J’ai donc écrit cet article hier soir en rentrant de ma première journée de cette nouvelle formation.

Si je suis bien crevé et que je devrais gérer en priorité les mails de clients, ceux-ci n’ont aucun caractère d’urgence et je prends donc le temps d’écrire ce court message pour me détendre.
Car écrire me détend réllement et qu’on me lise ou qu’on me suive passe en second plan.
Si j’avais voulu devenir influenceur (écrire ce mot détestable me déclenche une poussée d’urticaire), j’aurais posté sur Instagram des photos de mes chiens en mode galipettes, de mon chat qui glande toute la journée ou un tuto sur la taille de ma barbe, le tout avec un fond photoshopé de Bali ou de Sydney. #graphistetropgénialquisefoutdevotregueule

C’est donc avec cet instant hors du temps, sans client, sans devis, sans facture, sans compatbilité, sans webdesign, sans logo…que je m’offre une petite pause.

Mais comme toute bonne chose a une fin (c’est essentiel pour l’apprécier), je m’arrête là et retourne donc traiter les mails en retard et bosser pour remplir le frigo. Car la soirée risque d’être longue et qu’on m’attend demain (ce matin pour vous) pour une autre journée de formation. 

Si vous souhaitez que nous travaillions ensemble sur votre communication, que ce soit pour un site web, un logo ou un support imprimable, n'hésitez pas à utiliser le formulaire de contact ou à m'appeler directement.

dolor. ultricies neque. diam ut Nullam libero. libero risus

Pin It on Pinterest

Share This