Comment bien choisir le nom de son entreprise

[instagram-feed]

25

OCTOBRE 2018

Trouver le nom de son entreprise est certainement la première grande réflexion de l’entrepreneur. Cette étape cruciale doit être mûrement réfléchie pour éviter les erreurs.

Un nom d’entreprise ne se trouvera pas grâce à un moteur de recherche ou un générateur de noms. Il doit vous ressembler, vous plaire et refléter votre désir d’entreprendre une incroyable aventure.

Il y a certaines règles à respecter, certains codes à honorer, certains clichés à éviter.C’est également la raison pour laquelle il ne faut pas hésiter à faire appel à un professionnel lorsque vous vous lancer.

Depuis quelques années, les créateurs et créatrices d’entreprises comprennent que la communication est un élément clé du succès, le web étant un vecteur indispensable pour toute activité.

Je vais donc vous guider dans votre réflexion et tenter de vous éviter quelques pièges.

Me suivre

Il faut bien prendre conscience d’une chose: le nom de votre entreprise deviendra public dès lors que vous le prononcerez. Il sera jugé, étudié, critiqué, moqué, adoré…ou pire…il laissera indifférent.

Un nom est bien plus qu’une dénomination administrative qui permettra au RSI de vous envoyer un rappel de charges. Le nom altérera forcément l’image de votre entreprise.

“Rien ne devrait recevoir de nom, de peur que ce nom même ne le transforme.”

Virginia Woolf

Etape 1

Etre dans la légalité

C’est sans aucun doute le premier point à prendre en compte. Il ne va pas réellement vous aider dans votre décision, mais vous devrez le garder à l’esprit tout au long du processus de réflexion.

Pour être dans la légalité et éviter des procédures stressantes et contraignantes, vous devez respecter quelques règles dictées par l’INPI, l’institut national de protection industrielle.

  • vous ne pouvez pas utiliser un nom déjà existant dans votre domaine d’activité. En revanche, s’il est très éloigné de vous, c’est possible sous certaines conditions.
  • votre nom doit être licite, c’est à dire correspondre à votre activité. Vous ne pouvez pas appeler votre entreprise Chaussures d’ados, si vous vendez des savons.
  • vous ne pouvez pas utiliser un nom évoquant un statut comme solde ou tout autre référence.

Le plus simple est de vous rendre sur le site de l’INPI et de vérifier par vous-même les détails.

C’est également sur ce site que vous pourrez vérifier la disponibilité du nom et le déposer officiellement par la suite pour le protéger.

Etape 2

Les choix qui s’offrent à vous

Il existe de nombreuses manières de choisir le nom de son entreprise. Elles sont toutes bonnes si elles respectent une règle simple et primordiale: être identifiable.
Quoi que vous décidiez, le futur client devra immédiatement comprendre la nature de votre activité. Le nom doit être suffisamment explicite pour ne pas égarer votre cible. Car il s’agit bien d’atteindre une cible!

Si vous vendez des chaussures pour adolescentes, oubliez tout de suite le regard porté par la communauté masculine adulte. C’est logique, mais il faut le garder à l’esprit.
Voici donc les différentes pistes pour faire votre choix:

  • Le patronyme: votre nom est peut-être déjà connu dans votre région ou votre agglo, l’utiliser dans votre nom d’entreprise est une bonne idée. L’intérêt est en premier lieu local. Cela rajoute également une transparence bien appréciée de nos jours et une image de confiance. Vous ne vous cachez pas!
  • La référence locale: dans le même registre, vous pouvez utiliser votre lieu de résidence. Si vous développez une activité dans l’univers maritime et que vous habitez Morlaix, Paimpol ou St-Malo, ajouter la commune consolidera votre image. St-Malo Plongée Emeraude en est le parfait exemple. Il n’y a pas d’équivoque.
  • Le jeu de mot: c’est osé, parfois risqué, mais souvent apprécié. En fait, l’avantage du jeu de mot est qu’il ne laisse pas indifférent. Près de chez moi, il y a une crêperie de bord de mer qui s’appelle l’abricotier. Le jeu de mot avec “l’abri côtier” est plutôt bon, mais hors sujet pour une crêperie. ça fonctionne tout de même. Ce n’est en revanche pas adapté à toutes les activités. Il y a un aspect frivole qui ne plaira pas aux domaines trop sérieux.
  • La simplicité: vous décrivez tout simplement votre entreprise. St-Malo Plongée Emeraude a multiplié les techniques.
  • Le sigle: l’avantage du sigle est qu’il est facilement mémorisable, identifiable visuellement et phonétiquement intéressant. Prenons l’exemple de la radio NRJ que tout le monde connait. La simple lecture du sigle témoigne de son succès. Le jeu de mot “énergie” donne une image de radio dynamique et d’une musique jeune et actuelle. L’inconvénient des sigles est qu’on a vite fait le tour avec seulement trois lettres. A partir de quatre, ça se complique et pour cinq, c’est presque mission impossible (sauf si le sigle forme un mot).

Ces étapes devraient déjà vous permettre de réfléchir pendant de nombreuses heures sur votre bureau. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à noter tout ce qui vous passe par la tête sur un calepin ou dans votre smartphone.

Etape 3

Le nom de domaine

Le nom de domaine est la barre d’adresse située dans le navigateur internet. Sur mon site, vous pouvez lire : tregorgraphik.com. C’est mon nom de domaine.

Aujourd’hui, la plupart des entreprises ont besoin d’un site web. Je dis la plupart pour ne pas dire toutes. Qu’on le veuille ou non, la société évolue en suivant le numérique. Difficile d’y échapper! Votre nom de domaine devra donc être au plus poche du nom de votre entreprise. Il est donc judicieux de vérifier en même temps sa disponibilité. L’hébergeur Ovh vous permet de le faire rapidement. Inscrivez simplement “votrenomentreprise.com” et vous aurez les choix d’extensions possibles. (.fr, .bzh, .net…). Vous pouvez également utiliser des tirets votre-nom-entreprise.com, mais c’est préférable sans.

Il se peut que vous doutiez de l’utilité d’un site web. je ne vais d’ailleurs pas vous promettre qu’il vous amènera quantité de clients. Un référencement efficace demande des années. Il demeure cependant une vitrine indispensable qui témoigne de votre professionnalisme. Tout comme les pages sociales, c’est une appartenance à une communauté qui vous placera comme une entreprise sérieuse et moderne.

Etape 4

Le test

Lorsque vous avez des pistes, vous pourrez commencer à en parler autour de vous. Jamais avant! Si vous laissez les autres amorcer la réflexion, vous pourriez avoir l’impression de ne pas avoir décider du nom qui vous suivra pendant des années.

Vous avez donc vos pistes: sigle, jeu de mot, descriptif pur d’activité. Il est temps de sonder votre entourage. Ne le faites surtout pas sur les réseaux sociaux ou les forums. Je ne vais pas jouer les misanthropes, mais les bonnes idées sont souvent volées. Un anonyme n’aura aucun scrupule à piquer votre idée.

Parlez-en à votre famille, à vos amis, à des entrepreneurs de secteurs d’activité différents et à d’autres avec qui vous pourriez collaborer. Il est intéressant d’avoir l’avis des professionnels.
Si vous avez des amis dans la communication, le marketing ou tout autre métier de services aux entreprises, sautez sur l’occasion.
Enfin, et comme je vous l’ai dit plus haut, n’hésitez pas à solliciter un graphiste (Tregor Graphik par exemple…) le plus tôt possible. Vous serez de tout façon amener à travailler avec un studio graphique tôt ou tard. Que ce soit pour la charte graphique, le logo ou le site web, les services d’un professionnel de la communication vous sera indispensable.

Lorsque vous aurez suffisamment de retours sur vos sondages, vous pourrez décider sereinement.

Dernier point que je souhaitais évoquer avec vous: prononcez le nom de votre entreprise à voix haute. Vous aurez à le faire très très très souvent, alors vérifiez tout de suite s’il sonne bien!

J’espère que cet article vous a plus. Si c’est le cas, n’hésitez à le partager avec les icônes latéraux ou à vous abonner à mes pages de réseaux sociaux ci-dessous. Merci à vous. 

Romain

0 commentaires

Laisser un commentaire

elit. venenatis at leo. quis, Lorem amet, Sed neque. ut dolor porta.

Pin It on Pinterest

Share This